Journal

Comment entretenir vos bijoux en argent : nos astuces

Tous nos bijoux en argent sont en argent 925, c’est à dire en argent massif.

Nos créateurs ne rhodient pas les pièces, afin de préserver la beauté naturelle du métal. Nous soutenons totalement ce choix : en effet, le rhodiage est souvent utilisé en bijouterie pour donner un éclat supplémentaire au bijou et éviter que l’argent ne s’oxyde. Le rhodiage consiste à appliquer une couche de rhodium sur l’argent par plaquage, masquant ainsi l’argent. Le brillant et l’éclat très blanc obtenus ne sont donc pas celui de l’argent.
De plus, au contact de la peau et des frottements (sur les bagues en particulier), la couche de rhodium va peu à peu s’enlever, ce qui sera disgracieux. Il faudra donc s’adresser à un bijoutier pour faire rhodier à nouveau le bijou, ce qui a un coût.

L’oxydation de l’argent est un procédé naturel : au contact de l’air, de la lumière et de l’humidité, votre bijou noircit ou jaunit. C’est encore plus le cas au contact du chlore (d’où la recommandation de ne pas porter de bijou en argent dans une piscine).
Vous pouvez y remédier en protégeant au maximum vos bijoux de l’oxydation et en les nettoyant quand cela est nécessaire.

Pour protéger les bijoux en argent de l’oxydation : veillez à ranger vos bijoux à l’abri de la lumière quand vous ne les portez pas, donc dans une boite ou une pochette.

Cela sera inutile pour une bague que vous portez souvent, car les frottements impliqués par le port d’une bague empêchent naturellement l’oxydation de se fixer.

Pour enlever l’oxydation, voici 4 astuces que nous utilisons à la galerie et pour nos propres bijoux.

Autant que possible, nous ne recommandons pas les solutions toutes prêtes du commerce. Celles-ci sont en effet extrêmement nocives pour l’environnement et pour l’humain (il est fortement recommandé d’utiliser des gants et un masque lors de leur utilisation).

Astuce n°1 : le chiffon imprégné
Ces chiffons se trouvent facilement dans le commerce (par exemple le chiffon Hagerty spécial argent).
Nous les utilisons pour les surfaces polies uniquement et faciles à nettoyer. Sur une surface brossée, le fait de frotter avec un chiffon va peu à peu polir le bijou.

Astuce n°2 : le nettoyage à l’eau chaude, feuille d’aluminium et bicarbonate de soude
Rapide et facile, il permet de nettoyer plusieurs pièces en même temps sans nuire à l’environnement, et est très gratifiant!
Comment faire : dans un bol ou une petite bassine, tapissez le fond d’une feuille d’aluminium (vous pouvez recycler l’emballage d’une plaque de chocolat par exemple), et disposez les bijoux dessus. Versez de l’eau chaude voire bouillante jusqu’à recouvrir les bijoux et saupoudrez de bicarbonate de soude. La réaction chimique générée va retirer l’oxydation du bijou et la fixer sur la feuille d’aluminium.
Retirez les bijoux et rincez les à l’eau claire, puis tapotez-les à l’aide d’un sopalin pour les sécher.
A noter que ce procédé ne doit pas être utilisé pour des bijoux comportant des pierres fragiles (opales, perles, émeraudes, etc.).

Astuce n°3 : le dentifrice
Pour des bijoux en argent brossé, vous pouvez utiliser une brosse à dents souple et du dentifrice. Rincer ensuite à l’eau claire.

Astuce n°4 : le blanc de Meudon
Procédé extrêmement efficace, économique et naturel. Il n’abime pas les pierres de vos bijoux s’il entre en contact avec elles.
Le blanc de Meudon est une poudre naturelle qui se trouve facilement en magasin bio ou en droguerie.
Comment faire : humectez votre doigt avec de l’eau et trempez-le dans le Blanc de Meudon pour faire adhérer la poudre au doigt. Frottez le bijou avec, puis rincez à l’eau claire; votre doigt va devenir tout noir, et l’argent redevenir bien blanc.

Un bijou en cuir au style unique : l’univers de Tania Clarke Hall

Nous collaborons depuis 2016 avec Tania Clarke Hall, créatrice londonienne qui fabrique exclusivement des bijoux en cuir. Depuis peu, elle y associe également les perles de culture, pour un résultat étonnant, très graphique et chic.

Influencée par l’architecture, le design et la vie quotidienne, Tania Clarke Hall a développé un style de bijoux unique, à la personnalité forte et colorée. Des pièces d’exception ainsi que des pièces faciles à porter au quotidien, qui feront la différence.

Tous ses bijoux sont entièrement conçus et fabriqués dans son atelier de Londres, avec une découpe à la main, et l’application de pigments colorés ou de feuille d’or. Les cuirs, d’origine britannique ou italienne, sont soigneusement sélectionnés, et ne sont soumis à aucun traitement chimique (tannage végétal).

Les finitions sont impeccables, les bijoux posent bien. Tania passe beaucoup de temps à peaufiner sa technique et les détails (fermoirs, volumes). Elle ne propose pas de nouveau modèle tant qu’elle n’a pas atteint le résultat attendu.

Tania a participé en 2020 à l’exposition « PEARLS » organisée à la galerie.
A cette occasion, nous lui avions posé quelques questions :

Quel est ton rapport à la perle ?

J’aime bien la perle car c’est un matériau naturel, comme le cuir.
J’adore sa blancheur et la nacre, la profondeur de la surface qui fonctionne bien en contraste avec le cuir.

Comment en es-tu venue à incorporer les perles dans ton travail ?

J’ai commencé il y a environ 18 mois, car j’avais envie d’ajouter quelque chose au cuir et car j’adore le monochrome, le graphique. Je voulais aussi jouer avec la tradition, avec les codes associés à la perle (Sloane Rangers, Rah).

Comment s’intègre la perle dans tes bijoux ? Quelle place a-t-elle ?

C’est une nouveauté pour moi. Quand j’ai voulu ajouter une autre forme, un autre matériau au cuir, la perle est devenue très évidente. Cela me permet d’associer un matériau précieux au cuir.
Peut-être qu’un jour je travaillerai aussi avec des pierres.

Comment sélectionnes-tu les perles ?

Je vais chez un fournisseur à Hatton Garden, à côté de mon atelier.
Ce sont des perles d’eau douce, originaires de Chine. J’adore les perles rondes et les perles « tear-drop », qui n’ont pas toujours la même forme ; cela ajoute une imperfection naturelle, comme pour le cuir où je ne peux pas tout contrôler.

Quel est ton processus de création et de fabrication ?

Je travaille les deux matériaux en même temps. Je joue avec la matière, j’expérimente. Les deux interagissent.

Mon premier bijou avec des perles a été la créole. J’avais cela en tête depuis longtemps. J’ai été inspirée par des tableaux de la période élisabéthaine, dans lesquels il y a des vêtements en cuir ornés de perles. J’ai pensé du coup ajouter des perles à un modèle de créoles, selon le même principe.

J’ai dû trouver des techniques de fabrication pour attacher les perles de manière solide et harmonieuse au cuir, comme cela est le cas pour chaque nouveau modèle, il y a un temps de mise au point. Tant que le résultat ne me satisfait pas, je continue à chercher.

La broche, cadeau idéal et bijou de caractère

“Le retour de la broche”, c’est ce que l’on peut lire régulièrement dans différents articles.

A la Galerie Bettina Flament, la broche n’a jamais disparu, c’est même l’un de nos bijoux fétiches !

Pour nous, la broche est un cadeau idéal : on ne peut pas se tromper de taille, et comme c’est un bel objet, on en profite également comme d’une petite sculpture ou une décoration.

La broche se porte facilement, sur un manteau ou sur un pull, une robe et pourquoi pas sur une manche ou un chapeau. Les défilés de mode le démontrent encore et toujours : une broche “finit” une tenue.
Sans oublier le message que peut faire passer cet accessoire : pensez par exemple à la broche (certes en taille XXL !) arborée par Lady Gaga lors de la cérémonie d’investiture de Joe Biden.

A la galerie, vous trouverez une grande variété de styles de broches et vous aurez le choix parmi des broches originales de créateurs indépendants, éditées en petites séries, ainsi que des pièces uniques.

Venez découvrir ce que nos créateurs ont imaginé dans des matériaux souvent inédits: broche en titane, en résine, en tissu, en silicone, en céramique, en plexiglas…

Vous cherchez à égayer une tenue avec de la couleur ? Optez par exemple pour une broche en “dentelle de silicone” de Tzuri Gueta, aux couleurs franches (bleu, rouge), ou plus neutres (noir, nacre, mordoré). Ou alors pour les délicieuses broches « Hidden dream » en aluminium et résine colorée de Nevin Arig. Ou encore pour les broches de Donatella Pellini, aux motifs exclusifs et délicieusement vintage.

Pensez à associer une broche à vos autres bijoux : une broche est encore plus mise en valeur lorsqu’elle est associée à une belle paire de boucles d’oreilles, un bracelet, une bague ou pourquoi pas un collier – si par exemple vous portez votre broche sur une veste ou un manteau.

Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller pour associer vos bijoux de manière originale.